What’s up #18

P1050613P1050614P1050620P1050621P1050633P1050634Une semaine sans vous donner de nouvelles… j’étais en Allemagne pour raisons pro !

symmetrical_motif_business_card-r52db3ae757a54d98b2eac01c4c49eba1_i579t_8byvr_324

*MOOD*

J’accueille ce week-end long comme trois jours salvateurs avec mon cher et tendre que j’ai plus qu’aperçu depuis 1 mois. Au programme : repos, ménage de printemps, nouvelle tête de lit en rotin achetée sur leboncoin à aller récupérer, ponçage d’un meuble année 30 (également chiné via leboncoin) qui a vécu différentes couches de peintures puis vernissage pour le protéger et lui offrir une nouvelle vie. Bref, je m’attaque à notre chambre pour la faire évoluer en cocon tendre et reposant ! Puis nous serons de festivités pré-mariages des copains ;) joli programme en perspectives !

Quand la grisaille parisienne se fait trop présente, je file sur le blog de Vagabones ! Jeune femme très inspirante du haut de ses 19 ans !!! Watch her GoPro video from Happy Holi… love  it !!

*CREA*

Je suis en train de travailler sur un modèle de jupe très beachy avec le tissu tie and dye que mon "petit" fournisseur français a réussi à me trouver et vu sur IG (fin de série… encore… mais cette fois j’aurai bien aimé en avoir plus de mètres devant moi) ! Le temps me manque crucialement, je ne pense pas réussir à la faire avancer avant le mois de mai. Mais qu’à cela ne tienne, un projet dans lequel on met tout son cœur, toute son énergie, ne peut parfois pas être mené tambours battant, il faut savoir l’accepter !

*BEAUTY*

J’ai trouvé THE vernis pour mon mariage chez Kure Bazaar (of course) et rédige un billet beauté pour reprendre les grands points de la thématique beauté/mariage. Avec le stress et les variations hormonales, mes cheveux tombent par poignées en ce moment, j’entame donc une cure d’un mois de Phytocyane également recommandée aux toutes jeunes mamans (capsules à casser, puis avec un embout spécifique il faut répartir le produit sur le cuir chevelu et masser celui-ci avant de laisser sécher normalement).

*FASHION*

L’heure est au tri drastique de mon armoire ! Entre ce que je ne ferme plus et ce que je ne peux plus voir… vivement le prochain vide-dressing ! Pas trop de craquages dernièrement, je suis dans une espèce de phase de transition… cela dit, je cherche toujours le coup de coeur pour un grand sac noir sans succès !

Les boules… je n’ai toujours pas reçu ma robe so tropicale pour le premier mariage de mai, celui pour lequel les tenues sont imposées !!! Espérons qu’il n’y ait pas besoin de retouches…

symmetrical_motif_business_card-r52db3ae757a54d98b2eac01c4c49eba1_i579t_8byvr_324

J’espère que pour vous, all is good !!! Et surtout, bon long we à tous et à toutes !!

FACEBOOK ~ TWITTER ~ INSTAGRAM ~ ESHOP

SIMPLE THINGS new slow life magazine

simplethingsA croire que nous avons enfin été entendues mesdames, car après le très réussi Happinez que je ne vous présente plus, une nouvelle édition tout aussi inspirante rejoint nos kiosques le 11/04/14 pour notre plus grand bonheur : SIMPLE THINGS. J’ai le grand honneur de pouvoir vous présenter en avant-première quelques informations sur ce magazine from UK (où il existe depuis 2012) qui se positionne comme "une source d’inspiration pour toutes les personnes qui veulent donner du sens à leur vie en se recentrant sur un art de vivre simple, authentique et hédoniste. Il revalorise les petits plaisirs que l’on a oubliés ou négligés, convaincu que les choses simples sont le sel de la vie. Il aide à reprendre du temps pour soi, dans la lignée de la « slow life », car l’essentiel ne se résume pas dans les choses possédées mais dans la qualité de vie" (tiens, tiens, ça ne vous rappelle rien ?).

Des rubriques qui nous parlent : bien-être, beauté naturelle, intérieurs, jardinage et nature, voyage, cuisine, curiosités, tradition, nostalgie et lecture, santé, organisées autour des 3 phases de la journée. SIMPLE THINGS "s’adresse aux femmes (…) qui conjuguent une vie active et une vie de famille. Conscientes que leur argent est une forme de pouvoir, elles renoncent à une consommation irresponsable pour adopter une consommation (…) qui privilégie l’éthique. Ce sont des personnes qui remettent en question le matérialisme pour se recentrer sur la famille, les amis, le cocooning de leur intérieur, la cuisine ou la nature".

Ce bimensuel de 132 pages se trouvera chez votre marchand de journaux,  en librairies spécialisées, ou sur plateformes Play Store et iTunes (4.95 €). Impossible donc de le rater !

symmetrical_motif_business_card-r52db3ae757a54d98b2eac01c4c49eba1_i579t_8byvr_324Outre ces extraits choisis du communiqué de presse, voici ce que j’en ai pensé : l’édito, peu de publicité ou alors peu présente, un esthétisme léché plein de douceur, un vrai bonheur à parcourir, des gens beaux de la vraie vie aux visages de ces femmes et ces hommes qui nous inspirent au quotidien, du shopping à prix abordables, des city guides à s’approprier, les texte brillamment écrit par l’auteure du blog Cachemire&Soie/fondatrice d’unbeaujour.fr, 132 pages avec un vrai contenu que je lis et relirai assurément… tout m’inspire, tout me parle, je pense à mes amis autour d’un repas partagé, je pense à moi et à mon cocon, à ma maman qui fleuri sa maison, à ma sœur italienne dans l’âme. Je suis heureuse ce soir, car j’ai fait la rencontre d’un beau magazine qui nous veut du bien, qui reconnaît notre intelligence, notre sensibilité et nos aspirations.

simplethings1simplethings2Le mot de la fin : FONCEZ ! Et puis un autre : SAVOUREZ ! <3

 

JaSz dans le Métro

JaSz n’est pas tout à fait une "découverte" pour moi car avec mon barbu, nous nous étions déjà arrêtés dans le Métro (click pour voir ses clips) pour l’écouter chanter seule ou accompagnée de musiciens. Quand on m’a proposé de recevoir son album, j’ai sauté de joie ! Je suis tellement reconnaissante de cette chance qui m’est offerte de découvrir ce genre d’artiste.

Folk, libre, talentueuse… Je vous laisse savourer le rythme de cette Love Song avec un clip tout mignon, tout simple. N’hésitez pas à faire un tour par Drink My Money en montant le son et en répondant au large sourire qu’affiche ce rayon de soleil. Entre sa jolie frimousse, le timbre de sa voix et ces rythmes, je me retrouve à danser comme si j’étais en terrasse un soir d’été !

Histoire de no-poo #semaine2

Je vous ai présenté ici une des techniques du no-poo. Voila donc plus d’une semaine que je n’utilisais plus que de l’après-shampoing sans silicones, sans paraben, sans produits nocifs… pour me laver les cheveux.

P1050579Black and white selfie (après un shampoo "Pousse plus vite")

Si les premiers effets ont été plus que bénéfiques (volume, brillance, hydratation – cf photo de l’article précédent), au bout du troisième lavage de ce type, je me suis retrouvée avec une choucroute capillaire lourde, poisseuse et c’est frénétiquement que je me suis jetée sur mon galet "Pousse plus vite" de Lush pour soulager mon cuir chevelu (même si de l’extérieur, on ne pouvait pas se douter de ce ressenti d’effroi, fort heureusement… sinon, mes phanères auraient chanté en coeur "shaaaame").

Mon aventure no-poo s’arrête donc là… et oui, pas envie de m’acharner, trop compliqué avec une vie professionnelle très présente et de nombreux déplacements. Mais je ne perds pas de vue ce qui m’a fait tester ce concept : la composition "dé-gueu-la-sse" de nos shampoings et après-shampoings !

Par la même occasion, je me renseigne sur les techniques et recettes pour faire des shampoings bio (en forme galet, idéal pour les déplacements et voyages) avec une recette pour cheveux gras,  que m’a transmettre une amoureuse/amatrice du bio et globe trotteuse dans l’âme (Marie de bubulle savonne, dont nous reparlerons très très vite).

Sur ce, je vous laisser sur cet épisode pas très glorieux mes jolies !

Capilairement vôtre tout de même !

1st UBDP collab & concours

collageleffronteeAll credits : le blog de l’Effrontée

Amandine est actrice, réalisatrice et aussi la première collab pour UBDP (je vous avez glissé quelques mots à ce sujet dans mes précédents billets). Une belle gypsie citadine qui conjugue shooting et cinéma avec l’art d’assembler des gifs fous, fous, fous. Aviez-vous deviné de qui il s’agissait ? En tous cas, je suis ravie !

Filez-vite sur son blog pour participer au concours que nos proposons ensemble !

Bon dimanche <3