HAIR DETOX : CURE DE LAIT DE COCO

Il s’en est passé des choses depuis que je vous annonçais ma reconversion capillaire pour revenir à une routine beauté naturelle ! Je me suis beaucoup, mais alors vraiment beaucoup documentée et il y a des produits de mon armoire qui m’ont fait froid dans le dos !

  • Bilan de la cure de lait de coco :

Pendant un mois, j’ai donc appliqué le lait de coco avant chaque shampoing, armée d’un gros pinceau. Je l’ai laissé poser selon ma disponibilité : 30 minutes, 1 heure ou toute la nuit en formant un petit chignon. Les effets promis tiennent en 3 points : détoxification de la fibre, facilitation de la pousse, hydratation.

racinesavtapresJ’ai pu constater que le lait avait hydraté en profondeur la fibre mais que cela faisait ressortir également le ‘jaune’ de mes mèches lors des premières applications. S’ils sont vraiment re-devenu doux, ce n’était pas spécialement du plus bel effet… mais soit, j’étais prévenue. Cette dernière semaine, exit ce vilain coloris canari, c’est un vrai blond surfeuse qui réside sur mes longueurs. Une bonne base pour un ombre hair de transition.

Pour pouvoir me rendre compte objectivement de l’effet pousse, j’ai pris une photo au début des soins, et une autre pile 1 mois après. Le résultat est assez satisfaisant, avec un passage de 2 cm de racines à un bon 4 cm, alors que d’ordinaire, mes cheveux poussent lentement avec 1 difficile centimètre au compteur.

VERDICT : Pour moins de 3 euros/mois de cure de jouvence, je pense réitérer plusieurs fois dans l’année (les connaisseuses vous diront 3 fois maximum) !

  • Teinture propre/végétale :

Qui dit 4 cm de racines, dit blocs disgracieux de chaque côté de mon crâne (merci les pinces à chignon et les head-band pour le camouflage !!!).

Je suis quasiment devenue une pro du décryptage des composants et molécules (j’ai même appris ce que voulait dire greenwashing et je peux vous dire qu’on nous prend pour des gourdes  bien comme il faut). Et j’aurai pu tomber dans le piège tant les mentions « végétales », « bio », « naturelles » sont utilisées à tout va. Nos magasins bio aussi, se mettent à vendre ces produits merdiques qui n’ont rien de naturel/bio/végétal. Normal de s’y perdre…

Mais pour dire vrai, je n’ai pas trouvé mon bonheur green pour camoufler mes longueurs blondes. C’est par la case teinture blond foncé, qui part en 8 semaines, que je suis passée (Movida, dont je suis assez satisfaite).

  • Les soins :

Je teste des huiles d’Amande douce ou de coco, beurre de karité… en masques. Cela fera l’occasion d’un nouveau billet pour détailler à qui convient quoi !

*******

Alors, est-ce que certaines d’entre vous ont sauté le pas du naturel ? N’hésitez pas à nous faire partager vos expériences !

11 thoughts on “HAIR DETOX : CURE DE LAIT DE COCO

  1. Aroma zone je connais depuis longtemps et c’est vrai que c’est top.
    En ce qui concerne le bio, quand on sait qu’il suffit d’avoir 20 % de bio pour avoir le label bio !!! perso j’appelle ça du FOUTAGE DE GUEULE.
    C’est clair qu’on nous prend pour des CONS ! et c’est pas nouveau.
    Le label BIO ne servirait-il pas uniquement à nous faire payer plus cher ?
    Je vais faire lire ton contre-rendu sur le lait de coco à ma grande fille qui est fan 😉
    gros bisous
    bon dimanche

    1. Et si il n’y avait que ça ! Déjà, je trouve honteux qu’on puisse employer ce label à tout-va avec comme tu dis, seulement 20% de pdts clean… mais l’emprunte carbone ? La dégradation dans les eaux usées ? Rien à foutre…
      Ce qui m’a révolté au passage, c’est qu’une coloration pour être mise en vente, a besoin d’une autorisation de nos autorités nationales… celles-la mêmes qui mettent en place des plans anti-cancer, et permettent à des « soins » bas prix qui sont en fait des cancers en boîte, d’être vendus à tout va… Mais bon, suis une note plus enthousiaste, je suis heureuse que mon expérience lait de coco puisse servir à ta fille.
      Bon dimanche, gros bisous !

  2. Aromazone : je connais, je suis allée sur le site… mais je n’ai pas encore franchi le pas…
    J’attends de voir ton billet sur les préparations et tout et tout pour me décider !
    Donc pas encore franchit le pas du naturel.. mais cette idée trotte dans ma tête 😉
    En parlant de ça as tu entendu parler de la slow cosmétique ?
    Pour ce qui est du bio, du greenwashing (terme que je connaissais pas celà dit) : cela ne m’étonne pas beaucoup.. malheureusement…
    Bisous

    1. Promis, je te dirai tout sur les soins que je vais réaliser et expérimenter. Je connaissais de nom Aroma-zone, mais à force d’éplucher leurs ateliers, coffrets… et donc compositions, je n’ai pas hésité longtemps !!! Oui, justement, l’idée c’est d’arriver à une routine slow cosmétique, bio et responsable. Mais il faut pour cela, accepter une phase de transition assez… moche :p
      Bon dimanche, bisous 🙂

  3. Aroma-zone je connais bien, je me suis déjà fabriquée quelques soins et autres produits.
    Malheureusement j’avais à l’époque achetée trop de produits donc certains ce sont perdus. Pour l’hiver, j’avais fabriqué des baumes à lèvres avec de la cire d’abeille et de l’huile d’amende douce… Il y a pleins de choses à faire.
    Pour ma part, coté capillaire je suis actuellement en phase de teste pour le shampoing Lush « Les Fleurs du Mâle ».

    1. Et tu étais contente des produits que tu as confectionné ?
      Que penses-tu de ce shampoing ? Tu nous feras un focus produit ?
      Chez Lush, tous les ingrédients ne sont pas clean, néanmoins, ils sont transparents sur la compo et n’hésite pas à distinguer les ingrédients bio de ceux qui sont chimiques.

  4. L’avant/après est assez flagrant!

    Aroma-zone, j’en ai tellement entendu parler…J’attends avec impatience ton billet à ce sujet!

    Moi ma routine capillaire naturelle se résume à ca:
    -shampoing aux oeufs, fait maison quand j’ai le temps. 1 fois par semaine.
    -masque au miel d’eucalyptus pour entretenir mon blond (et blondir encore un peu plus)
    -Monoï pour protéger, hydrater et renforcer.
    -Brûlage des fourches 1 ou 2 fois par an.
    -Levure de bière. Cures de 2 mois avant mes phases de repousse.

    Le seul truc pas naturel: le masque que je fais 1 à 2 fois par mois. Je prends le masque avec le moins de composants au super marché, et je rajoute quelques gouttes d’huile essentielle de ylang ylang. J’alterne ce masque avec le masque bleu de chez Phyto pour éviter un blond jaune.

    Et voilà!

    Les résultats sont carrément flagrants, surtout depuis que je me tiens à mes cures de levure de bière, en phase de pousse, mes cheveux prennent je sais pas 4 cm en 1 mois…

    1. Ta routine est franchement top !!!
      Eucalyptus, monoï… en plus d’être doudous, ces soins doivent sentir super bon ! (Ton comment me rassure en plus, parce que je suis en train de te confectionner un colis avec plein de petites choses qu’on me ramène de ci, de là pour toi et je me dis que je suis en bonne voie 🙂 ). Suis devenue accro à l’huile de coco 1 fois/semaine, c’est divin.
      J’ai entendu parler du brûlage des fourches, surtout sur cheveux longs comme toi. Il faudra que je me renseigne sur la technique. Pour l’instant, les miens sont trop courts…
      4 cm ? No way ! Tu prends quelle marque pour la levure de bière ?

      1. Et l’huile de coco est la seule (avec une autre mais je sais plus laquelle c’est) dont les molécules sont assez petites pour vraiment entrer dans la fibre du cheveux. C’est donc la seule vraiment efficace!

        Pour la levure, euh je ne sais pas, avant j’avais la Gerblé, là c’est une boîte que j’avais trouvé au gîte où je loge à Pau, c’est pas connu, ca doit venir d’Espagne je pense.

        A force de documentation, de lecture de livre de grand mère, et d’expérimentation capillaire, je suis devenue incollable sur le sujet, donc n’hésite pas si besoin de conseils là dessus!!!

        J’ai hâte de recevoir ton colis !!!!

  5. Hello!
    j’ai bien envie de tenter ça au final, cela enlève la couleur aussi? j’en fais depuis tellement longtemps! Et là on m’a fait quelque chose d’assez naturel mais si je trouve un moyen pour décaper doucement mes cheveux je ne dis pas non car j’ai un peu de roux, du blond foncé, du décoloré et mes racines qui comment à se voir à nouveau ^^

    En tout cas si tu as des astuces je suis preneuse!!!!!
    et ps : pour les couleurs non agressives (mais pas bio) tu as les « crazy color » j’ai choisi ça pour le moment mais à terme je voudrais trouver des moyens de me teinter les cheveux avec des pigments naturels, mais je ne trouve pas grand chose là dessus….

    1. Re-coucou 🙂
      A l’époque où j’ai expérimenté cette cure, j’avais un balayage blond sur ma couleur naturelle donc je ne pourrai pas te dire avec certitude pour une couleur. En revanche, ça a considérablement déjauni ma décoloration qui était beaucoup plus douce et jolie à la fin.
      En ce qui concerne les colorations, je fais du végétal quand je fonce, j’ai fait un diagnostic en ligne sur le site Biocoiff (tu vas voir c’est très complet mais rien ne remplace un rdv en salon, bcp plus cher par contre, j’ai zappé cette étape) et reçu une shampoing/couleur/soin (une boxe) en octobre dernier très proche de ma carnation : tout était clean, – de 50 euros, ça a tenu 6 mois pour moi donc très satisfaite.
      N’hésite pas si tu as des questions, je serai heureuse de te répondre du mieux que je peux 🙂
      Belle soirée, bises

Laissez votre plus belle plume s'exprimer...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s