L’âme chamane

CHOUETTE-GUERIERE

Crédits : http://domandalas.over-blog.com/

Vous êtes quelques unes à m’avoir écrit au sujet de mon week end initiatique au chamanisme celtique, en me disant être intriguées, pour que je vous explique en quoi cela consiste. Je vais donc essayer de vous retransmettre mon expérience de ces deux jours ce qui ne me semble pas aisé avec des mots, mais soyons fous, je me lance !

Pour commencer je vais tenter de vous expliquer rapidement mon contexte. Cela fait 3 ans que je vis à Paris et que je constate qu’il manque des ingrédients à mon épanouissement dans mon quotidien. La vie urbaine a pour effet secondaire de très vite nous déconnecter des choses essentielles tout en nous donnant accès à un tas d’autres qui ne comblent pas ces besoins de proximité avec la nature, de calme, de capacité à se ressourcer. Pour autant, c’est une vie que nous avons choisie et je suis consciente que le bonheur réside bien souvent dans la simplicité et que surtout, je suis la principale actrice des heures qui composent ma vie. J’ai d’abord rédigé une liste pour qu’en plus du rythme métro-boulot-dodo, je puisse avoir le plaisir de constater que le temps ne file pas entre mes doigts sans que je puisse en profiter. Une sorte de contrat moral tout en douceur avec moi-même.

Et donc, un des points de celle-ci était de faire une initiation au chamanisme. Le chamanisme, si je devais le résumer en quelques mots, c’est une sorte de discipline de vie (comme le bouddhisme mais avec d’autres ingrédients), de moments que l’on se réserve, qui permettent un équilibre entre le psychique et le physique. C’est dire que lorsque la situation le permet, les réponses sont en nous, la force d’y arriver est en nous, et que nous avons pour y arriver, des animaux de pouvoirs et des guides (ça c’est la partie sympathique).

Point besoin de psychotropes. Nous nous servons du son des tambours pour faire des voyages au fond de nous-mêmes, pour nous rencontrer vraiment, changer les choses que nous voulons voir évoluer et écouter ce que nous voulons voir émerger. Pendant ces deux jours, nous avons pu comprendre en quoi la pratique du chamanisme consiste, aborder un exercice de divination, faire de nombreux voyages chamaniques avec des buts précis.

A l’inverse et j’insiste, le chamanisme ne remplace en rien un traitement médical ou autre, il faut en toutes circonstances garder les pieds sur terre, comprendre que c’est une démarche personnelle et comme vous le dirait Gilles, notre formateur, si quelqu’un se proclame chamane, changez de trottoir car vous n’avez pas besoin de gourou !!! Cette pratique s’inscrit dans le cadre du développement personnel, elle n’a absolument pas pour objectif de diffuser la bonne parole.

*******

Quels apprentissages en ai-je tiré ?

– Je suis prête à agir pour que les changements dont j’ai besoin opèrent. D’un naturel impatient, j’aborde les événements avec plus de douceur et de recul.

– Mon premier animal de pouvoir est la chouette guerrière et elle me regardait avec des yeux bienveillants (je vous l’accorde, ces quelques mots peuvent paraître mystiques).

– Tant que nous nous comparons, nous souffrirons : il faut accepter d’être ce que nous sommes, comme nous sommes et nos efforts paieront !

– Mon logo UBDP bijoux et la personne avec qui j’ai envie de collaborer me sont apparues très nettement.

*******

J’espère que cet article un peu plus long que d’ordinaire répond à vos interrogations. N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires !

6 thoughts on “L’âme chamane

Laissez votre plus belle plume s'exprimer...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s